Exemple de maison performante basse consommation

Cette maison basse consommation ossature bois écologique, bioclimatique et basse consommation n’a pas coûté plus chère qu’une maison conventionnelle. Elle a coûté 140 000 euros (depuis les fondations jusqu’aux finitions). Soit 10% plus cher que ce que peut proposer un maçon pour une maison conventionnelle en agglo : 125 000 euros (non écologique et non basse consommation).

maison-performante

maison-performante-ecologique

exemple-realisation-maison performante

Comparons de plus près, cette maison BBC présente des caractéristiques « haut de gamme » pour un prix légèrement supérieur :

  • une maison en bois coûte en moyenne 10% plus cher ;
  • une maison écologique coûte en moyenne 10% plus cher ;
  • une maison basse consommation coûte en moyenne 10% plus cher.

Une maison certes un peu plus cher à l’achat mais dont l’investissement sur le long terme sera très intéressant. En effet, cette maison consomme 100 euros de chauffage par an (à proximité du littoral de la manche…).

On est loin des 1000 euros de chauffage annuel pour une maison conventionnelle, n’est-ce pas ? Donc sur une période 20 ans, cette maison performante basse consommation reviendra à moins chère qu’une maison conventionnelle (sans tenir compte de la hausse probable du prix de l’énergie qui pénaliserait encore plus la maison conventionnelle).

Analysons ce dernier exemple à travers ce graphique récapitulatif :

tableau-comparaison-maison-economique

Sur 25 ans, cette maison coûtera quasiment 20 000 euros de moins qu’une maison conventionnelle et encore bien moins chère qu’une maison BBC-RT2012 ou qu’une maison passive.  De plus, elle prendra sûrement de la valeur alors que les maisons énergivores deviendront difficile à vendre, par conséquent leur prix va s’effondrer.

Toutes les informations concernant ce type de maison (détails de l’ossature bois, plans, factures de chaque corps d’état et bien plus encore !) sont disponibles dans beaucoup de guides.

Maison basse consommation : Bâtiment Basse Consommation

label Bâtiment Basse Consommation (BBC)On obtient le label Bâtiment Basse Consommation (BBC) lorsque la consommation globale d’énergie primaire d’une maison : c’est-à-dire que les consommations de chauffage (et climatisation) + la production d’eau chaude sanitaire (ECS) + les auxiliaires (ventilation, chauffage additionnel,  éclairages) sont inférieures à 50 KWh / m² / an (tolérance différente en fonction de la zone géographique du bien immobilier).

Label BBC est plus exigeant que le label « maison passive »

Donc si vous avez bien suivi, le label BBC est plus exigeant pour la consommation annuelle d’énergie primaire globale de la maison que le label « maison passive ». En effet, le label BBC est plus récent est prend donc en compte la consommation globale de votre logement alors que le label maison passive est extrêmement exigeant sur la performance thermique de l’enveloppe de votre maison (15Kwh/m²/an) mais moins exigeant sur la consommation globale d‘énergie primaire (120Kwh/m²/an).

Les normes en France  RT et HQE et THQE

Depuis 2005 et 2012 (et la RT, puis HQE et THQE), le secteur du bâtiment français s’est préparé « lentement » à l’évolution presque radicale des normes, en effet petit à petit les choses vont évoluer depuis la phase de conception, en passant par la mise en œuvre et pour finir en rajoutant une étape de contrôle effective de la performance de cette mise en œuvre spécifique, exigeante mais primordiale.

L’immobilier neuf et le BBC

L’immobilier neuf va voir apparaître une nouvelle réglementation thermique : la RT 2012. Ses caractéristiques sont conformes au Grenelle de l’Environnement.

Ainsi, toute construction résidentielle neuve dont la demande de permis de construire sera déposée à compter du 1er janvier 2013 devra être un Bâtiment Basse Consommation (BBC) et afficher une consommation d’énergie primaire inférieure en moyenne à 50 kWh / m² / an (moyenne modulée en fonction de la zone géographique du bien immobilier et de son usage).

Ce qu’il faut retenir de la norme BBC

Acquérir un logement neuf qui respecte la norme BBC vous permet de réduire considérablement votre facture énergétique mais aussi de bénéficier d’un confort maximal !

Il vous faudra cependant veiller à assurer le prolongement de votre démarche en investissant systématiquement, par exemple, dans de l’électroménager de classe énergétique A minimum (A+ c’est mieux et A++ c’est top !!!).

Faire labelliser sa maison BBC

Vous pouvez donc faire labelliser votre maison BBC tout en sachant qu’à partir du 1er janvier 2013, toutes les maisons neuves devront respecter la réglementation thermique RT 2012. Soyez donc vigilant et exigeant. Et ne cédez pas au surcoût systématique, pour cela faite jouer la concurrence. Cela prend certes du temps mais le jeu en vaut la chandelle car au final votre banquier sera aussi plus en confiance au moment de passer à la signature du prêt ! Et vous pourrez respirer et profitez plus en fin de mois (nous verrons tout cela plus en détail par la suite).

consomation-energie-primaire

Je vous invite bien entendu à consulter le site Effinergie pour retrouver toutes les informations dont vous aurez besoin : http://www.effinergie.org

Ainsi que le site RT2012 le guide : http://rt2012-leguide.com/

Exemple de prix d’une maison performante basse consommation

Exemple maison BBC avec prixVoici un exemple d’une maison basse consommation ossature bois écologique, bioclimatique et basse consommation  qui n’a pas coûté plus chère qu’une maison conventionnelle. Elle a coûté 140 000 euros (depuis les fondations jusqu’aux finitions). Soit 10% plus cher que ce que peut proposer un maçon pour une maison conventionnelle en agglo : 125 000 euros (non écologique et non basse consommation).