Archives de l’auteur : Baptiste

Les français font confiance aux alarmes de maison

Depuis ces dernières années, les alarmes se vendent parfaitement bien. En effet, les français qui ont recours à ces dispositifs de sécurité sont de plus en plus nombreux depuis que le nombre de cambriolage se déroulant toutes les minutes en France ne cesse d’augmenter. De plus, les experts ne cessent d’innover en matière d’alarme de maison pour donner un large choix aux foyers français selon leurs besoins et leur budget.

 Des alarmes de maison selon vos besoins

Avant d’acheter une alarme, il est capital de définir vos besoins en termes de protection sur www.cfpsecurite.com et surtout en fonction de la superficie à couvrir. Voilà pourquoi les professionnels ont mis sur le marché, différents types d’alarmes pour maison parmi lesquels vous pourriez opter pour le système qui vous convient au mieux. Des centrales d’alarme de tout genre, divers types de détecteurs, des sirènes, des caméras de surveillances, des alarmes à intégrer dans un système domotique et électrique … Il suffit de bien comparer pour faire le bon choix.

Des alarmes performants après une étude

Pour une sécurité optimale, une alarme de maison ne s’installe et ne s’achète pas n’importe comment. Voilà pourquoi les familles françaises préfèrent passer par un comparateur d’alarme et font appels à des professionnels pour l’installation. Il est capital de faire une étude pour en déduire la meilleure stratégie en fonction de l’exposition de chaque recoin de votre maison aux risques d’effraction. Porte d’entrée, fenêtres, couloirs sont les zones les plus risquées.

Sur quels critères choisir une alarme de maison

Pour bien choisir l’alarme de votre maison pour y vivre en toute sérénité, plusieurs critères doivent être pris en compte. En plus du prix qui va dépendre de votre budget en main, prêtez également attention à la marque, la fréquence sonore, les équipements qui seront liés à la centrale ou encore le type. Sachez qu’une alarme filaire est plus difficile à faire évoluer qu’une alarme sans fil.

Bien choisir sa pompe d’évacuation

Manuelle ou automatique, la pompe de relevage d’évacuation d’eau vous facilite la tâche en fonction de vos besoins qui pourraient être d’évacuer votre cave, d’arroser votre jardin, de vider votre piscine ou autres. Sur la même lancée, la pompe d’évacuation se choisit également en fonction de la nature des eaux à évacuer car celles-ci peuvent être chargées (boue par exemple) ou non ; l’évacuation des eaux usées nécessiterait notamment une pompe plus performante. Continuer la lecture

Comment soulager les douleurs cervicales

Certaines circonstances vous poussent à solliciter votre corps de différentes façons. Le cou, cette partie supérieure qui relie la tête aux épaules, fait partie des parties du corps humain les plus mises à l’épreuve au quotidien. Le moment du coucher, le travail, le sport ou même les voyages sont autant d’occasions qui peuvent provoquer des douleurs cervicales.  Cela montre à quel point la zone du cou est sollicitée. Continuer la lecture

Les bons réflexes pour bricoler en toute sécurité

Pour certaines personnes, le bricolage est une passion et passer des heures à rafistoler, à monter et à démonter, à scier ou à souder leur procure une profonde satisfaction. Mais lorsqu’on se lance en tant qu’amateur dans le bricolage, il vaut mieux être prudent. Des accidents peuvent survenir et transformer un moment de plaisir en catastrophe. Il vaut mieux prévenir plutôt que  guérir, dit-on souvent. Alors voici quelques bons réflexes pour bricoler en toute sécurité. Continuer la lecture

tondeuse electrique

Comment entretenir sa tondeuse à gazon électrique

Pour avoir un beau jardin, le gazon doit être régulièrement entretenu et débarrassé de toutes sortes de parasites. Dans ce cas, l’utilisation d’une tondeuse à gazon est alors indispensable. Par ailleurs, une tondeuse à gazon a aussi besoin d’entretien pour fonctionner dans les meilleures conditions et continuer à être efficace à l’occasion de la tonte.

Cependant, la tondeuse électrique est beaucoup plus facile à entretenir que celle thermique pour des raisons évidentes liées entre autres au mode de fonctionnement de ces deux outils. En règle générale, pour entretenir votre tondeuse à gazon électrique, il vous faut prendre en compte le moteur et veiller à observer quelques notions d’hygiène et de propreté. Vous pouvez également retrouver sur le site matondeuseelectrique.com différentes astuces pour entretenir votre tondeuse à gazon électrique. Continuer la lecture

Repenser sa chambre pour mieux dormir

Pour pouvoir bien dormir, il est nécessaire d’avoir un véritable « cocon ». C’est évident, mais ce n’est pas toujours le cas en vérité. Avoir un oreiller de grande qualité, aérer sa chambre, ne vous coûte pas grand-chose… Lorsque vous vous reposez dans un environnement sain, vous pourrez constater que la qualité de votre sommeil sera grandement améliorée. Voici quelques petits conseils pour obtenir une chambre qui plaira forcément à Morphée. Continuer la lecture

Comprendre les principes de base du circuit électrique

Actuellement, l’électricité est devenue un élément important dans le quotidien, il est utilisé pour les usages domestiques ou encore industriels. Un circuit électrique est un ensemble de composants électrique et électronique qu’un courant parcourt.

Caractéristiques d’un circuit électrique :

circuit-electriqueUn circuit électrique comporte en général une source qui peut être une dynamo ou une pile, ainsi que d’un récepteur comme les lampes, …. Quand la tension fournit par la source est constante alors il s’agit d’un circuit à courant constant, mais par contre si cette tension varie alors c’est un courant alternatif, c’est-à-dire que le courant traverse le récepteur dans un sens et ensuite dans un autre sens. Un court-circuit est le contact entre deux conducteurs dans un circuit électrique. Continuer la lecture

Avantages des maisons en bois BBC

Depuis 2013, toutes les nouvelles maisons à ossature bois sont certifiées BBC et répondent à la Réglementation Thermique 2012. Le label BBC est une garantie de performance énergétique qui vous permettra de limiter vos dépenses de chauffage et de dépenser moins d’énergie (faire construire sa maison passive ) . De plus ce label donne droit à des aides financières et crédits d’impôt.

ossature bois sont préfabriquées en usineLes maisons à ossature bois sont préfabriquées en usine, ce qui permet de réduire considérablement la durée de construction.

Jeune d’esprit, esthétique, respectueuse de la nature, La maison à ossature bois l’est aussi de votre style de vie. Les qualités de confort, de résistance et d’esthétisme des maisons bois sont reconnues.

Les types de maisons en bois

Selon la technique de construction employée, les maisons en bois peuvent être de plusieurs types : des maisons à ossature en bois, des maisons poteaux-poutres ou des maisons en bois massif empilé.

La maison à ossature en bois

Construire une maison à ossature en bois est la technique la plus répandue. L’ossature en bois est préfabriquée et doit être montée sur place, ce qui explique pourquoi la durée du projet de construction est raccourcie.

L’ossature en bois est une structure solide, composée de poutres et montants en bois. Sur cette structure, le constructeur va fixer des panneaux de bois.

Comme revêtement pour les maisons à ossature en bois, on peu utiliser du bois, de la pierre, de la brique ou de l’enduit. Ce type de maison dispose également d’une bonne isolation thermique et phonique.

La maison poteaux-poutres

La technique de construction poteaux-poutres est très ancienne, connue pour les maisons à colombage. Les maisons poteaux-poutres ont à la base un squelette formé à partir de poutres horizontales et verticales de grande section. Les espaces entre les poutres sont remplis ultérieurement.

Contrairement aux maisons à ossature en bois, la maison poteaux-poutres ne comporte aucun élément préfabriqué.

La maison en bois massif empilé

La technique de la maison en bois massif empilé est utilisée avec prédilection pour la construction de chalets. Sa structure est composée de :

  • madriers : bois taillé en planches
  • rondins : troncs d’arbres lissés
  • fuste : troncs d’arbres entiers

Maisons en bois réglementation Thermique 2012 (RT 2012)

Tous les projets de construction de maisons en bois doivent respecter les normes en vigueur, notamment la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). L’isolation thermique fait partie des objectifs de la RT 2012. Elle permet de réduire jusqu’à 60% les consommations d’énergie de la maison et les travaux sont éligibles au crédit d’impôt même en contractant un prêt travaux ou crédit renouvelable.

Dans tout projet d’isolation, Construction Bois il faut commencer par un bilan thermique de la maison. Ensuite, il faut faire le choix d’isolants et des parties de la maison à isoler (murs, sols, fenêtres, …), tout en tenant compte de la Réglementation Thermique.

Quelles sont les parties de la maison concernées par l’isolation ?

  • Les murs extérieurs
  • Le toit
  • Les fenêtres : double ou triple vitrage
  • Les portes : les portes battantes sont les plus efficaces
  • Les combles et toute autre pièce qui n’est pas chauffée régulièrement
  • Le plancher

Les isolants utilisés par les constructeurs sont de 3 types :

  • Minéraux : laine de verre, laine de roche, verre cellulaire
  • Naturels : liège, chanvre, fibres de lin, fibres de bois, fibres de coco, laine de coton, plumes
  • Synthétiques : polystyrène, mousse phénolique,…

Construction maison ossature bois

Découvrez dans cette vidéo un exemple de construction maison ossature bois :

Il existe plusieurs méthodes de construction en bois. Découvrez dans cette vidéo un exemple de pour faire construire sa maison passive ossature bois.

Remarque : l’assemblage peut être effectué en atelier ou directement sur le chantier. Dans tous les cas, la rapidité d’intervention est toujours remarquable.

L’avantage de l’assemblage en ossature bois ce qu’elle limite les ponts thermiques, elle permet aussi un large éventail de choix en isolant (écologique si possible) et sont coûts n’est pas rédhibitoire.Vous pouvez trouver facilement à côté de chez vous un artisan charpentier capable de construire une maison ossature bois.

Je vous propose d’en découvrir davantage dans les formules que nous proposons. Vous aurez ainsi accès à des comparatifs de performances entre les structures ossature bois, blocs parpaing, briques,… + des comparatifs entre les isolants et des comparatifs entre les différents modes de chauffage. J’ai essayé d’être exhaustifs et les avis sont bons vis à vis de ma démarche relativement innovante.

Par ailleurs, si vous avez besoin d’information ou de conseils, n’hésitez pas à prendre contact avec moi via notre formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Effinergie +

Baptisé Effinergie +, le successeur du fameux label « BBC-Effinergie » est un peu plus exigeant. Il présente surtout l’intérêt de prévenir une mauvaise exploitation du bâtiment et de la maison passive.

logo_EFFINERGIE

« Le BBC c’est derrière » a affirmé Jean-Christophe Visier, Directeur du département Energie Santé Environnement du CSTB, lors de l’annonce du lancement d’ « Effinergie + ». Le nouveau label se base désormais sur la dernière réglementation thermique, inspirée du « BBC-Effinergie », avec l’objectif de guider la rédaction de la future RT 2020.

Dans le nouveau label :

La consommation maximale des 5 usages réglementaires est légèrement rabaissée. Elle passe, par exemple, pour les logements, de 50 kWhep/m²/an à 45 kWhep/m²/an jusqu’à 2014, et 40 kWhep/m²/an après (ces seuils sont modulés comme dans la RT 2012).

L’ obligation sur la perméabilité à l’air est légèrement durcie (0,4m³/h/m² sous 4 pascals en maison individuelle contre 0,6 m³/h/m² dans le cadre du « BBC- Effinergie ») => nous aborderons ce point technique dans le chapitre suivant. Mais, ce n’est pas dans ce léger renforcement des exigences qu’ « Effinergie + » présente un intérêt.

Effinergie+ met un pied dans l’exploitation du bâtiment

S’il ne va pas jusqu’à exiger un maximum de consommation réelle, le nouveau label souhaite prévenir une mauvaise exploitation du bâtiment. Il oblige, notamment, la mise en place de compteurs de consommation liée aux prises de courant (obligation figurant dans la RT 2012 de manière floue selon Effinergie), demande que les débits de ventilation soient mesurés à la livraison et que l’étanchéité des réseaux soit au minimum de classe B.

Autre nouveauté, afin de préparer le chemin vers le Bepos (Bâtiment à énergie positive), « Effinergie+ » oblige à afficher la part de la consommation couverte par la production locale d’ énergie renouvelable.

Les certificateurs devraient commencer à proposer la labelisation « Effinergie+ » à partir du mois de mars 2012. Comme pour son prédécesseur, le label ne sera pas proposé seul, mais intégré à des certifications plus larges, comme l’ « habitat et environnement » de Cerqual. Le ministère de l’Écologie n’a pas souhaité que son obtention ouvre droit à des dispositifs fiscaux plus avantageux que pour le BBC.